Rechercher
  • Chilkoot House

HISTOIRE DE VARIANT(E)

Dernière mise à jour : juin 2


Au matin du 1er mars 1815, de retour de l’Île d’Elbe, Napoléon et ses hommes avaient débarqué en rade de Golfe-Juan (Alpes-Maritimes).

Au matin du samedi 6 mars 2021, « les derniers grognards » de LA NAPOLÉON devront s’élancer de Fréjus (Var), les communes du littoral des Alpes-Maritimes étant placées en « confinement partiel et localisé » les deux prochains week-ends (dès le vendredi 18H00) en lutte contre un taux d’incidence du Covid-19 et de ses variants trois fois supérieur à la moyenne nationale.

Si les partants du vendredi 5 mars prochain pourront donc bien s’élancer de la plage de débarquement de Golfe-Juan et suivre l’intégralité de la Route Napoléon via Cannes, Mouans-Sartoux, Grasse, Saint-Vallier-de-Thiey, le Pas de la Faye et Escragnolles, les partants du samedi devront quant à eux emprunter -depuis Fréjus (1)- une variante varoise frontalière via Bagnols-en-Forêt (D4), Fayence et Mons (D653) avant de pouvoir rejoindre l’itinéraire historique à hauteur du Col de Vaferrière.

(1) Le traité de Fontainebleau du 11 avril 1814 avait concédé à Napoléon la souveraineté de l’Île d’Elbe et prévoyait que le Trésor lui verserait une rente annuelle de 2 millions de francs. Le 20 avril 1814 Napoléon avait quitté Fontainebleau pour se rendre à Fréjus et y embarquer pour l’Île d’Elbe sur laquelle il était arrivé le 4 mai 1814.

Source : La Route Napoléon – Sur les traces de l’Empereur

Henri Joannet – Éditions Alan Sutton

LA NAPOLÉON 2021

Golfe-Juan > Grenoble

05-07 mars 2021

- 3ème édition -

36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout